Odette jolie : première ascension d’un Everest du tricot

Odette jolie, une Poule à petits pas

Odette jolie, mon premier pull. Oui oui, vous avez bien lu, mon premier pull. Attention pas mon premier tricot hein ? Auparavant j’avais raté plusieurs Trendy Chale (joli mais chiant à tricoter quand on débute, n’est-ce pas ? ) et tenté un gilet bicolore à ma façon, c’est-à-dire pas fini, pas à ma taille, avec un point de blé/riz (on ne sait pas trop…) qui se prend par moment pour des côtes.

Mais Odette jolie est mon premier pull. Portable en plus.

Tricoté en aiguilles droites, c’était un de mes premiers, rappelez-vous ? Aiguilles 5, laine Soprane de Cheval blanc, en double. D’après mes souvenirs (lointains) j’ai du utiliser environ 6 (ou 8) pelotes.

Alors oui, pour l’utilité et la précision des indications, on repassera. 🙂

C’est un patron relativement simple à tricoter, bien qu’inhabituel dans sa construction. J’en parle parce que le patron est gratuit, gentiment offert par Aurélie la poule, du blog trèèèèèès connu Une Poule à petit pas. Si tu ne connais pas la Poule, c’est sans doute que tu vis dans une caverne où Phildar, le tricot à plat et les 20 000 coutures à la main à faire après t’être fadé le tricotage d’environ quarante deux morceaux sont nécessaires pour te faire un petit gilet moitié acrylique moitié laine qui n’existera plus à la prochaine saison.

* aucun catalogue phildar n’a été maltraité pendant la rédaction de cet article. C’est promis. Je le jure. 🙂

Odette jolie, une Poule à Petits Pas
Odette dans les hortensias!

Bref le pull est composé de deux plastrons : celui de devant avec les torsades, fastoche (oui je suis née dans les années 80) (femme des années 80, femme …). Les torsades, si tu n’as jamais essayé, si tu as peur, si tu es intimidée, c’est du flan. 3 mailles devant, 3 mailles derrière, tu tricotes celles d’après avant de reprendre les 1eres mises en attente sur une 3e aiguille, nommée qui l’eut cru ? aiguille à torsade. C’est bien fichu, tu avouras:) . Bref un effet bœuf pour 3 fois rien.

Celui de derrière, cependant, est un peu plus fourbe. Oui, c’est lui qui est fourbe et pas du tout moi qui n’ai pas réussi à le tricoter. 3 fois de suite. Oui. Tu comprends ma frustration.

Alors un jour j’ai décidé de lâcher l’affaire. Faut dire que ca faisait 6 mois que j’étais sur le pull, fisrt of all, remenber ? J’ai donc tricoté un panneau en point mousse, raccordé avec une couture un peu dégeu et roule ma poule ! (tu l’avais pas vue venir, celle-là !;) )

Odette jolie, une Poule à petits pas

Et finalement, même s’il ne ressemble pas à l’original, que la laine ne vieillit pas très bien ( mais passe en machine), que l’encolure et les côtes de finition ne sont pas (du tout ) académiques, je le porte. Oui, je le porte et même je l’aime bien. Le premier ne s’oublie jamais 😉 .

Si tu as bien lu, tu es un peu sceptique, Odette ne semble pas avoir de manches. Ni de côtés. Eh bien si, tricotées de la manche vers le corps, au prix d’augmentations conséquentes, mais pas douloureuses, je te le jure.

Si tu n’as rien compris, file voir l’original. Une poule à petits pas

Bécots !

Publicités

6 commentaires sur « Odette jolie : première ascension d’un Everest du tricot »

  1. Ah ben si j’ai tout compris et du coup je vais peut-être l’envisager ce pull, parce qu’il rend très bien. Sinon, je vais faire un tour sur ton blog, ça a l’air bien fréquenté par ici.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s