Slable, joli bonnet

Il est l’heure monseigneur de vous parler de mon bonnet d’hiver (oui parce que bonnet d’été, ça n’existe pas!).

bonnet Slable, torsades, point de riz
Slable dans les bois, promenons-nous pendant qu’il fait froid!

J’ai tricoté Slable de Woolly Wormhead l’hiver dernier, avec une laine achetée au Kaléidoscope de Bruxelles. Cette laine a été mon baptême du feu à la fois de la laine single et de la Madeline Tosh. Amour total pour cette laine. J’adore le rendu de la single sur les torsades et le point de riz du bonnet.

J’ai longtemps écumé Ravelry pour trouver ce modèle. J’avais d’abord repéré le Fathom de Veera Valimacki. Il est dans la même veine que le Sable avec une torsade et un point texturé. J’avais donc repéré ce joli Fathom mais le Sable est venu le coiffer au poteau et je ne le regrette pas. Un an après, je le trouve toujours aussi joli.

bonnet Slable, tricot
Ô Slable ô joie !

Le patron est en anglais, avec des instructions écrites et un diagramme pour le motif. Il est très abordable. Les torsades sont simples à réaliser pour peu que l’on soit un tantinet attentif mais réellement aucune difficulté sérieuse.

Slable est le patron des premières fois. Premier patron en anglais et pas si compliqué que cela finalement. Alors je ne vais pas te mentir, j’ai quand même écumé les sites de traduction tricot.

Mais ce qu’on dit des patrons anglophones est exact : une prise en main et une lecture facile des instructions. Il faut juste accepter de s’y mettre.

J’ai également inauguré, avec ce patron, une technique de montage des mailles à 2 aiguilles qui permet d’obtenir une bordure souple, en un mot : parfaite ! pour ce genre d’ouvrage. Il s’agit de la méthode « alternate cable cast on ».  À ce moment, comme de bien entendu YouTube est ton meilleur ami. Après quelques (de nombreux!) visionnages et un petit test sur un vieux bout de laine qui traînait par là, j’ai vaincu ! Elle permet d’obtenir une bordure bien souple et très jolie, sans rang de montage apparent. Avec un peu d’entrainement et de persévérance, après tout il n’y a pas tant de mailles que ça à monter, on en vient à bout ! J’ai tricoté deux rangs en aller retour avant de joindre les mailles et de tricoter en rond afin d’éviter de vriller le tricot. C’est le conseil que je vous donnerai si vous ne voulez pas vous arracher les cheveux au moment de joindre les mailles.

bonnet Slable, alternative cable cast on
La bordure bien souple et élastique grâce à la méthode de l’alternate cable cast on

Je l’ai tricoté en 3,5, avec des aiguilles Chiaogoo, un bonheur ces aiguilles même si le prix pique un peu (normal me direz-vous 😉 ) avec de la Tosh Merino Light, coloris celadon. La bordure se tricote en 3. J’ai fait une taille hybride entre la taille intermédiaire et la plus petite taille du patron, qui en propose trois. J’ai monté le nombre de mailles correspondant à la deuxième taille mais ai raccourci la dernière répétition de motif avant d’arriver aux diminutions de la couronne, pour ne pas avoir un bonnet trop slouchy. Je n’aime pas le côté très tombant de certains bonnets, qui au final ne tiennent plus sur la tête et laissent les oreilles exposées au vent glacial de l’hiver. Brrrr… !

Le motif de la couronne (le sommet du bonnet si tu préfères 🙂 ) est vraiment ravissant.

bonnet Slable, tricot, Tosh Merino Light
La jolie couronne en étoile du bonnet

Il est relativement rapide à tricoter. L’envie de voir se dessiner le motif me poussant à tricoter toujours un rang de plus.

Je l’ai porté à de nombreuses reprises, l’ai stocké dans mon sac à main et la laine est toujours aussi belle. La Tosh Merino Light vieillit très bien.

Je n’ai qu’un reproche à faire à ce bonnet, c’est qu’il est trop fin pour affronter un vent fort et des températures très basses. C’est donc un parfait bonnet d’automne et de début d’hiver, ou pour celles qui n’aiment pas se sentir casquée dans leur bonnet. 🙂

bonnet Slable, torsades, point de riz, Tosh Merino Light
Slable au soleil!

J’ai utilisé une bonne moitié de l’écheveau, il m’en est donc resté une quantité assez importante. J’ai utilisé mon reste dans le Holey Chevrons, que je vous ai déjà présenté. Et il m’en reste encore. Écheveau increvable, je vous dis !

Un modèle chouchou de bonnet bien chaud à me conseiller pour cet hiver qui commence à ressembler à un hiver ? (Il a neigé chez moi la nuit dernière.)

Bécots !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s