Le Doudou Sweater

Yeaaaaah, je suis de retour! Oui, je suis de retour. Pour de vrai. 🙂

Me revoila avec le premier article de l’année !!! Je te souhaite bien sûr une très belle et douce année à toi, gentil lecteur ! (et également à tous les autres!)

Pull Jeu de Matières, une Poule à Petits Pas
Doudou Sweater!

 

Ce pull, le pull jeu de matières, a été un de mes coup de cœur du livre d’Aurélie, une Poule à Petits Pas.

Heureusement, parce que je t’avoue que les autres modèles du livre ne m’ont pas emballée.

Pour tout te dire, à l’heure actuelle, c’est le seul modèle que j’ai tricoté. Pour être exacte, j’en ai tricoté deux versions et demi.

Oui. Deux pulls entiers donc et une moitié de pull, la première version en fait, qui attend toujours que j’ai le courage de m’y remettre. Ce qui ne risque pas d’arriver puisque je me suis rendue compte que je n’avais pas assez de laine mohair pour faire l’empiècement du haut. Vous pourriez me dire que j’y mets de la mauvaise volonté mais j’avais acheté la laine dans un petit magasin, dans une petite ville à proximité de Grenoble, à l’époque où je vivais là bas. Oui ma bonne dame j’ai un peu bourlingué dans ma jeune vie. 🙂 Et donc cette laine est non seulement hors d’atteinte géographiquement mais également discontinuée. C’était la dernière pelote de la boutique, d’ailleurs. Sinon tu penses bien que dans le doute j’en aurais pris deux.

Mais à l’époque, j’étais optimiste et têtue et plutôt que de choisir une autre qualité qui aurait convenu en terme de métrage et de diamètre, j’ai préféré choisir celle-là car elle s’accordait à merveille avec celle que j’avais choisie pour le corps du gilet. Que voulez-vous, l’alliance du vert d’eau et du bleu marine m’a toujours fait perdre le sens des réalités. 😉

p1030930

Venons en au fait qui nous intéresse : le doudou sweater ! Ainsi nommé en raison de son côté moelleux et de sa grande douceur. J’ai tricoté le corps en Air de Drops. C’est un fil soufflé très léger et très rond. Du coup il est très moelleux. 🙂 J’ai utilisé 5 pelotes.

L’empiècement est tricoté en Alpace Brushed Silk, toujours de Drops, il me semble que je n’ai eu besoin que d’une pelote.

J’ai utilisé des aiguilles 6. Du coup, le résultat est légèrement plus large que prévu, ce qui ne me gêne pas. En revanche, c’est plus problématique au niveau de l’encolure. J’ai suivi le patron sans tenir compte du fait que j’avais changé de taille d’aiguilles. Elle est donc un peu large, ce qui laisse apparent ce que l’on porte en dessous. Gare aux T Shirts à motifs voyants ou mal assortis !   🙂

Pull Jeu de Matières, Aurélie la Poule
Le sourire de la victoire! 😉

Je l’ai pas mal porté, il se tient bien. La Drops bouloche un peu, mais pas plus que de raison. Je l’avais emmené cet été lors de nos vacances familiales en Bretagne, d’où le magnifique décor des photos. 🙂 Et il a tapé dans l’œil de ma mère, qui l’a porté à l’occasion d’une balade un peu venteuse. Je le lui ai donc offert, en ayant un autre en réserve, que je te présenterai plus tard.

Pull Jeu de Matières, une Poule à Petits Pas
De dos!

Et toi, un modèle de pull doudou ? Ou une laine particulièrement douce dans laquelle tu pourrais te lover tel un loir en période d’hibernation ?

Bécots !

Je reviens bientôt avec un petit (^^) article bilan, résolutions, blabla tricotesque !

Philémon, le gilet qu’on aime!

 

img_1770

Encore un tricot from la Poule. Oui, avant de découvrir le monde merveilleux de Ravelry, j’ai découvert le non moins merveilleux monde des blogs créatifs et notamment, tu t’en doutes, celui d’une Poule à Petits Pas.

Pour tout te dire, c’est elle qui m’a donné envie de tricoter. Bien sûr comme presque tout le monde je suis passée par l’étape tricot avec grand-mère, expérience pas très concluante (pardon Mémé). Mais Mémé nous ayant quittés pour un monde meilleur, il a bien fallu que je me démerde toute seule pour me remettre dans la course au pull fait main.

img_1804

Ma petite maman m’a gentiment rappelé les bases : monter les mailles, maille endroit, maille envers. Et l’inspiration (ou l’envie folle de « je veux le même ! » ) est venue de chez la Poule, Aurélie de son petit nom.

Alors malheureusement pour toi, tu sais ce qu’on dit, quand on aime… on ne compte pas ! Tu n’as pas fini de voir des modèles de son invention par ici.

Mais rassures toi, toutes les bonnes choses ont une fin, je n’ai pas tricoté que de la Poule dans ma jeune vie de tricoteuse. (j’entends le ouf de soulagement, ne mentez pas;) )

img_1761

 

Donc aujourd’hui, c’est au tour de Philémon de passer à la casserole. Ayant déjà acheté pas de mal de modèles d’Aurélie (et même son livre, si tu veux, je t’en parle un jour prochain) je n’avais pas très envie de payer pour ce modèle. Pas bien, je sais. Mais j’avais déjà payé pour un pull au point mousse composé de 4 carrés (tu as reconnu le Benoit 🙂 ) et l’expérience m’ayant appris que je ferais de toute façon des modifications et que ses patrons ne comportaient pas de détails techniques spécifiques, j’ai fait à ma sauce. Tellement que j’ai du m’y reprendre à 3 fois pour monter un nombre de mailles qui me semblait convenir. Au final, Philémon est bon en longueur mais il n’est pas assez large à mon goût. Le comble quand on sait que la Poule adoooore les tricots oversized !

C’est le risque quand on n’achète pas le patron, niark niark ! (les dieux du tricot m’auraient-ils punie ? ) (ou ai-je juste la flemme de l’échantillon ? ) Je te laisse choisir. 🙂

img_1768

Philémon a été tricoté en 8 avec de la ANDES de DROPS, coloris bleu marine. Les côtes en 6. La laine est moelleuse, plutôt douce et commence à pelucher un peu, mais BEAUCOUP MOINS que sa cousine maléfique, la Eskimo.

 

Je l’ai pas mal porté cet été. Si toi aussi tu passes tes étés en Bretagne (plus belle région du mooonde:) ) (je suis accro au beurre salé, aux crêpes et au fait d’être seule au monde à la plage, ya plus rien à faire pour moi, laissez tomber:) ) tu sais que le pull ou le gilet chaud est indispensable.

Si tu suis la Poule, que tu es sur Instagram, bref tombée dans la marmite du tricot, tu sais que la version originale de Philémon se tricote en Alpaca silk brushed toujours de Drops. Je n’étais pas tentée par cette version ( rendu magnifique sur sa créatrice cela dit), anticipant l’aspect serpillière d’un gilet long dans une laine très molle.

img_1764

Bref je suis plutôt contente de ma version de Philémon, rien d’original on est bien d’accord (dans le choix de la laine ou du patron- qui a eu son petit succès) mais au final un gilet parfait pour les fraiches soirées d’été, un gilet qui remplace la petite veste d’automne et enfin un méga gilet doudou pour l’hiver et les bureaux glacés. Qui dit mieux ?:)

Et vous, un modèle de gilet chouchou doudou dans votre garde-robe ?

Bécots !

Odette jolie : première ascension d’un Everest du tricot

Odette jolie, une Poule à petits pas

Odette jolie, mon premier pull. Oui oui, vous avez bien lu, mon premier pull. Attention pas mon premier tricot hein ? Auparavant j’avais raté plusieurs Trendy Chale (joli mais chiant à tricoter quand on débute, n’est-ce pas ? ) et tenté un gilet bicolore à ma façon, c’est-à-dire pas fini, pas à ma taille, avec un point de blé/riz (on ne sait pas trop…) qui se prend par moment pour des côtes.

Mais Odette jolie est mon premier pull. Portable en plus.

Tricoté en aiguilles droites, c’était un de mes premiers, rappelez-vous ? Aiguilles 5, laine Soprane de Cheval blanc, en double. D’après mes souvenirs (lointains) j’ai du utiliser environ 6 (ou 8) pelotes.

Alors oui, pour l’utilité et la précision des indications, on repassera. 🙂

C’est un patron relativement simple à tricoter, bien qu’inhabituel dans sa construction. J’en parle parce que le patron est gratuit, gentiment offert par Aurélie la poule, du blog trèèèèèès connu Une Poule à petit pas. Si tu ne connais pas la Poule, c’est sans doute que tu vis dans une caverne où Phildar, le tricot à plat et les 20 000 coutures à la main à faire après t’être fadé le tricotage d’environ quarante deux morceaux sont nécessaires pour te faire un petit gilet moitié acrylique moitié laine qui n’existera plus à la prochaine saison.

* aucun catalogue phildar n’a été maltraité pendant la rédaction de cet article. C’est promis. Je le jure. 🙂

Odette jolie, une Poule à Petits Pas
Odette dans les hortensias!

Bref le pull est composé de deux plastrons : celui de devant avec les torsades, fastoche (oui je suis née dans les années 80) (femme des années 80, femme …). Les torsades, si tu n’as jamais essayé, si tu as peur, si tu es intimidée, c’est du flan. 3 mailles devant, 3 mailles derrière, tu tricotes celles d’après avant de reprendre les 1eres mises en attente sur une 3e aiguille, nommée qui l’eut cru ? aiguille à torsade. C’est bien fichu, tu avouras:) . Bref un effet bœuf pour 3 fois rien.

Celui de derrière, cependant, est un peu plus fourbe. Oui, c’est lui qui est fourbe et pas du tout moi qui n’ai pas réussi à le tricoter. 3 fois de suite. Oui. Tu comprends ma frustration.

Alors un jour j’ai décidé de lâcher l’affaire. Faut dire que ca faisait 6 mois que j’étais sur le pull, fisrt of all, remenber ? J’ai donc tricoté un panneau en point mousse, raccordé avec une couture un peu dégeu et roule ma poule ! (tu l’avais pas vue venir, celle-là !;) )

Odette jolie, une Poule à petits pas

Et finalement, même s’il ne ressemble pas à l’original, que la laine ne vieillit pas très bien ( mais passe en machine), que l’encolure et les côtes de finition ne sont pas (du tout ) académiques, je le porte. Oui, je le porte et même je l’aime bien. Le premier ne s’oublie jamais 😉 .

Si tu as bien lu, tu es un peu sceptique, Odette ne semble pas avoir de manches. Ni de côtés. Eh bien si, tricotées de la manche vers le corps, au prix d’augmentations conséquentes, mais pas douloureuses, je te le jure.

Si tu n’as rien compris, file voir l’original. Une poule à petits pas

Bécots !