Châle Des Fleurs, Ncl Knits, côtes perlées et dentelle

J’ai tricoté ce ravisant châle lors d’un test pour Nadia, NCL Knits. J’aime énormément ses châles.

Pour mémoire j’ai déjà tricoté 2 de ses modèles. Tu peux relire l’article sur le Good Vibes ici, et celui sur le Full Bloom ici.

J’ai flashé sur la version de Nadia, vert foncé et rose, jusqu’à imaginer de le tricoter dans les mêmes couleurs. Néanmoins je trouve qu’il est intéressant, lors d’un test, d’explorer ce que le modèle peut donner dans d’autres gammes de couleurs, afin de donner des idées aux tricoteuses.

Qu’en penses tu ? Comment choisis-tu tes couleurs pour un test ?

J’ai donc choisi parmi mes écheveaux les coloris Sakura, un rose doux uni et Jaïpur, un corail tirant sur le brique, dans ma gamme Geisha (merino single) pour tricoter Des Fleurs.

La particularité de ce modèle est qu’il se tricote en jersey. On tricote donc des rangs envers. 😦

Mais le modèle est tellement joli qu’on consent volontiers à ce sacrifice.

Quelques rayures, un peu de dentelle et des côtes perlées, mon cœur fragile de tricoteuse a fait boom. Et quel plaisir de tricoter de la single. Cela faisait un moment que je n’en avais pas tricoté et quelle douceur sur mes aiguilles.

Le châle se compose de plusieurs sections assez courtes. C’est toujours motivant de se dire : encore quelques mailles et je passe à la section suivante. Il est donc très rapide à tricoter, d’autant plus que l’on utilise que 85 grammes de chaque écheveau.

Je commence à avoir une jolie collection de pelotons de single, en attente d’un joli projet. 🙂 Des idées ?

Je trouve que le patron ne comporte pas de difficultés particulières. Les côtes perlées sont créées grâce à des mailles doubles. Le rendu est le même que le point brioche, à la différence que les côtes perlées ne se tricotent qu’avec un seul fil et ne peuvent donc être que d’une seule couleur.

J’adore les côtes perlées. C’est tellement facile à faire pour un si joli résultat, moelleux et délicat. La dentelle est très graphique donc il est aisé de repérer une éventuelle erreur.

Je le conseille donc sans souci, y compris à des tricoteuses peu expérimentées. C’est l’occasion de tricoter une belle pièce, qui en jette, de se frotter à quelques nouveaux points pour créer un magnifique châle.

Lorsque j’ai eu fini le châle, j’ai eu du mal à l’assortir à ma garde robe. Le résultat était fade, à ma grande tristesse. J’avais choisi soigneusement les couleurs pour créer un châle aux couleurs subtiles et douces.

L’illumination a eu lieu lors de la séance photo. J’avais emprunté un pull noir à ma maman, pièce que je n’ai plus dans ma garde robe et que je n’ai pas encore tricotée… Cette couleur permet de faire ressortir le châle joliment.

Châle sauvé, ouf ! 🙂

J’ai peu porté ce modèle, du fait de la saison. Je l’ai tricoté l’hiver dernier. Un châle avec moins de 200 grammes de laine single en plein hiver, c’est bien trop léger pour moi. Je l’ai porté cet été et un peu pendant l’automne.

Je trouve que cette forme en demi lune permet de créer des châles avec de magnifiques bordures. J’ai néanmoins de plus en plus de mal à porter cette forme au quotidien. Je me tourne de préférence vers les modèles pouvant se porter indiféremment d’un côté ou de l’autre. Qu’en penses- tu ?

Quel est ton modèle de châle chouchou en ce moment ? Tricotes tu les modèles de Nadia ?

Je t’embrasse !

Full Bloom, NCL Knits

Je n’avais pas particulièrement remarqué ce modèle lors de sa sortie et puis un jour, comme ça, comme un coup de foudre, il s’est incrusté dans mon esprit et je n’ai plus pensé qu’à lui.

La version de la créatrice étant particulièrement réussie, – j’adore son choix de couleurs ! – j’ai décidé de me lancer.

Châle Full Bloom, Nadia Cretin-Lechenne

Je voulais tricoter un châle bicolore. Je trouve que les châles à 3 couleurs, voire plus, sont difficiles à assortir. Et j’ai toujours un mal fou à trouver des combinaisons de couleurs harmonieuses. C’est pareil pour vous ? Ou les couleurs vous apparaissent en rêve, telle une évidence sacrée ? 🙂 🙂

Je me suis donc lancée. C’est dire si c’était un coup de foudre puisque le fait que ce soit un châle triangulaire ne m’a pas ralentie une minute. Je ne suis pas fan de ce type de châle. J’ai tricoté à mes débuts un trendy châle, visible ici, que j’ai finalement peu porté. La faute à un châle pas assez chaud sur la nuque et trop dégoulinant devant.

J’ai utilisé deux écheveaux de Eline&Laines (mes laines donc, teintes par moi, avec mes petites mains 🙂 ). J’ai utilisé une base light fingering 100% mérinos (400m pour 100 gr).

La couleur principale s’appelle Rose des Sables, c’est un beige sable, chaud, nuancé. Je pense que cette couleur s’accorderait bien avec un gris chaud, des teintes rouge rose.

Je l’ai associé à une laine Corail, délicatement nuancée de rose clair et d’orange. Je trouve le résultat particulièrement réussi. ( Si tu trouves que je me jette des fleurs, tu n’as pas totalement tort m’enfin c’est chez moi ici, donc je fais ce que je veux 😉 ) .

Finissons-en avec ce moment de narcissisme éhonté et revenons à mon magnifique châle. 🙂

Châle Full Bloom, Nadia Cretin-Lechenne

Cette association de couleurs est assez éloignée de ce que je choisis d’habitude mais je suis plutôt contente du résultat. C’est un châle doux et lumineux, qui réveille la grisaille de l’hiver et égaiera le printemps.

Le Full Bloom est un châle triangulaire asymétrique, qui se tricote du centre vers la bordure en dentelle. Il a une pointe plus longue que l’autre, grâce à des augmentations plus nombreuses d’un côté. Il se compose d’une alternance de sections de point mousse et de côtes perlées.

Le rendu des côtes perlées se rapproche du point brioche mais est de la famille des côtes anglaises. Cela donne un résultat très moelleux, et qui se tient mieux que de la brioche. Il faut alterner des mailles envers et des mailles doubles, donc rien de compliqué. Si le point brioche vous effraie, lancez-vous avec des côtes perlées !

Châle Full Bloom, Nadia Cretin-Lechenne

Néanmoins les côtes perlées ne permettent pas un ouvrage bicolore puisque l’on tricote avec un seul fil.

Je préfère et de loin le rendu des côtes perlées de mon Full Bloom à celui de la brioche de mon Briochealicious. Le rendu est plus élastique, se tient mieux et se déforme beaucoup moins. Cependant une partie de ma déception sur le Briochealicious provient de mon choix de laine, je t’en dis plus dans l’article.

J’adore le rendu de mon nouveau châle. Je trouve juste qu’il est un peu difficile à porter. L’utilisation du point mousse et des côtes perlées le rend réversible, ce qui est un bon point : un châle aussi joli à l’endroit qu’à l’envers. Mais le côté asymétrique complique la tâche.

Après quelques jours, je commence à apprivoiser la bête. Je l’enroule autour de mon cou en commençant par le côté le plus long, je fais deux tours et cache le pan restant sous la pointe du châle.

chale-fullbloom-nclknits (8)

Si tu regardes bien – et que tu sais compter- tu as remarqué que j’ai modifié le châle. À la fin de la 4e et dernière section de point mousse prévue par le patron, il me restait 37 grammes de la couleur principale et 80 de la couleur contrastante. Je me suis dit que j’avais assez de laine pour ajouter une répétition de côtes perlées et de mousse avant la bordure. À ce moment je trouvais que le châle était un peu petit. Au final il s’est beaucoup allongé au blocage, mais sans perdre son côté moelleux.

Je me suis lancée, en croisant les aiguilles, au petit bonheur la chance. J’ai pu ajouter une section de côtes perlées, je n’ai pas fait le dernier aller-retour de point mousse sur la dernière section. Et modification la plus importante, j’ai amputé la bordure d’une répétition du motif de dentelle.

Je trouve que ces modifications ne perturbent pas l’équilibre du châle et l’harmonie des sections. Et je suis plus que ravie d’avoir utilisé la quasi totalité de ma laine.

Je tiens à te préciser quand même que la bordure consomme énormément de laine. Ne t’étonnes pas s’il te reste une quantité importante avant de commencer la bordure.

Châle Full Bloom, Nadia Cretin-Lechenne

J’aime beaucoup les châles de Nadia. Je peux identifier chacun d’eux ou presque, tant je trouve qu’elle a une identité assez reconnaissable pour les châles.

J’ai tricoté ce printemps le Good Vibes pour ma maman, les photos sont faites, je te le montrerai tantôt, si ça t’intéresse ?

Dis moi quels sont tes coups de foudre en ce moment, je suis curieuse de découvrir ce que tu tricotes. De mon côté, ce sont les pulls et gilets qui me font de l’œil!

Je t’embrasse laineusement. 🙂