Le Schnee Cardigan, le gilet parfait pour se blottir

Viens que je te montre mon dernier chouchou, le Schnee Cardigan de Suvi Simola. Je l’ai commencé en mars, au moment où on pouvait apercevoir des petits bouts de printemps qui germaient ça et là. Je me suis posé un instant la question de la pertinence d’un projet en DK à cette période de l’année. Laisses moi te dire que je ne me pose PLUS DU TOUT la question ! 🙂 🙂

Et que j’ai porté ce gilet plus d’une fois depuis que je l’ai terminé fin avril.

Schnee Cardigan, Suvi Simola, Lima Drops

J’avais craqué sur la version écrue de la créatrice. Après réflexion, j’ai choisi le coloris gris perle, moins salissant, mais tout aussi lumineux. J’ai utilisé de la Lima de Drops, 12 pelotes et quelques grammes de la 13e, dont j’aurais pu me passer au final car mes manches sont trop longues.

Schnee Cardigan, Suvi Simola, Lima Drops

J’adore le point de blé, qui donne un joli relief. C’est long mais le résultat est tellement joli que ça en vaut le coup. Je n’ai fait qu’une modification : remplacer les côtes 2/2 par des côtes 1/1. Ca ne change pas la face du monde mais je trouve ça plus joli.

J’ai fait trois boutonnières comme préconisé et j’ai trouvé 3 ravissants boutons en porcelaine peints à la main, réalisé par Cécile, qui a créé Atelier Camelir, un petit atelier où elle travaille le cuir et la porcelaine, avec des inspirations très nature. Je vous invite à jeter un œil sur son profil IG où vous verrez certainement de jolies choses. Ils sont ravissants mais fragiles, attention aux chocs ! Néanmoins ils résistent très bien à l’eau donc pas de souci pour le lavage. Je les ai achetés dans la jolie boutique d’Ana, Lanaé Tricot, à Grenoble.

Schnee Cardigan, Suvi Simola, Lima Drops

Il lui manque des poches mais avec le poids de la laine, cela aurait surement déformé le gilet.

Il a un défaut : les manches sont trop longues. Je les ai tricotées avant l’encolure, au contraire de ce qui est indiqué dans le patron. Et bien sur je n’ai pas pris en compte le fait que l’encolure allait faire tomber la tête de manche vers le bras. D’ailleurs on voit sur les photos que l’épaule me tombe à mi bras.

J’ai tricoté d’abord les manches car je n’aime pas ça. Si je les avais gardées pour la fin, il y a fort à parier que j’aurais mis bien plus de temps à finir ce projet. Je l’ai tricoté en un gros mois, en mono projet. J’étais un peu lassée de mon Dessine moi un mouton.

Depuis que je l’ai tricoté,je te le disais, je l’ai porté plusieurs fois. Il est chaud sans être aussi lourd et encombrant que mon Philémon. Néanmoins le poids de la laine me fait craindre à la longue qu’il ne se déforme.

Schnee Cardigan, Suvi Simola, Lima Drops

Ma maman m’a conseillé de coudre un biais le long de l’encolure et de la couture des épaules pour le stabiliser. Quelqu’un aurait des conseils pour coudre un biais sur la ligne de couture des épaules et éventuellement de l’encolure pour éviter qu’il ne se détende de manière exagérée ? Il a déjà tendance à glisser de mes épaules quand je le porte ouvert. Pourtant j’ai choisi une taille en fonction de mes épaules et pas de l’ampleur préconisée au niveau du buste.

Schnee Cardigan, Suvi Simola, Lima Drops

Il est simple à tricoter, le patron est bien écrit. J’ai particulièrement aimé les instructions relatives au boutonnières. C’est expliqué très clairement et la designer a inclus des photos parlantes dans les explications. Je n’ai eu aucune difficulté à les réaliser.

On commence par tricoter le dos, la partie en point mousse est façonnée par des rangs raccourcis. J’ai utilisé la méthode du wrap and turn, qui marche bien sur le point mousse. Ensuite on releve des mailles pour tricoter chacun des devants.

Les devants et le dos sont joints et on tricote jusqu’à la fin du corps. Puis – en suivant le patron!- on tricote l’encolure à partir des mailles relevées. Et enfin les manches.

Quelques diminutions ici et là, aucune difficulté et en 4,5 cela va -relativement- vite ! J’adore les détails des finitions dans ce patron : les rangs raccourcis au point mousse pour façonner les épaules, la fausse couture en jersey endroit sur les côtés et le long des manches.

Schnee Cardigan, Suvi Simola, Lima Drops

C’est le premier patron de Suvi Simola que je tricote. Je l’ai vraiment apprécié et n’hésiterais pas à me lancer dans d’autres modèles de cette créatrice.

Ce projet me réconcilie avec la Lima de Drops. J’en avais acheté il y a quelques années et je n’ai jamais tricoté le pull que j’avais prévu avec tellement la laine me piquait. La marque a-t-elle changé sa composition ? Mon gilet est chaud, doux et moelleux, c’est véritablement un doudou, quelque chose qu’on aime papouiller pour se réconforter.

Schnee Cardigan, Suvi Simola, Lima Drops

Cela t’étonnerait-il si je te dit que j’ai dans ma ligne de mire d’autres gros gilets ? J’aime particulièrement le Boho Style Mosaic Cardigan, que je t’ai montré dans l’article précèdent.

As-tu des projets que tu tricotes à contre-saison ? Ou passé le 15 mai, tu ne tricotes plus que du coton ?

Je t’embrasse!

Titanic rose ou l’histoire d’un naufrage du tricot

Le pull conçu par moi-même et ce n’était pas une bonne idée. 🙂

Jusqu’à il y a peu, le rose était grosso modo la seule couleur que j’osais porter. Je composais mes tenues uniquement avec du bleu (plutôt marine), du gris, du blanc et oh surprise ! du noir.

pull boxy point de blé et torsade

Au moment où j’ai tricoté ce pull, on voyait passer beaucoup de pulls de ce genre (bien plus réussis que le mien!). Depuis toujours je suis fan des torsades et des points texturés. 

Il me semble avoir commencé ce pull à l’époque où je vivais encore à Grenoble, c’est-à-dire… sortez vos machines à remonter le temps, en 2014. Si tu es une tortue du tricot, tu devrais être soulagée, j’ai mis 2 ans à tricoter ce pull, 1 an et 3 séances photos pour te le présenter.

Et… suspense insoutenable, je ne suis pas spécialement fière du résultat. Au moins j’ai réussi à le finir, ce qui n’était pas gagné à une certaine époque.

pull boxy point de blé et torsades

Je voulais un pull boxy, souple, avec des torsades et un point texturé. Ce que, dans les faits, j’ai obtenu. J’aurais du préciser aux fées du tricot que je voulais également un pull seyant et avec de jolies finitions. Parce que de ce côté-là, il faut bien l’avouer, le contrat n’est pas rempli !

Je n’ai pas utilisé de patron. Tu commences à comprendre pourquoi ce pull est un tel naufrage tricotesque. Je voulais créer mon propre pull afin d’avoir un résultat qui me plairait dans les moindres détails.

Je savais que je voulais 3 grosses torsades, un corps texturé et des manches en jersey. J’avais prévu de joindre les épaules en utilisant la technique de rabbatage à 3 aiguilles. Ce rabattage est très simple et offre un résultat soigné. C’est bien la seule chose qui soit réussie dans ce pull !

J’ai réalisé un échantillon, la taille d’aiguille que j’avais choisie semblait convenir, je me suis donc lancée sans trop réfléchir. C’est à dire sans faire de calculs ni prendre en compte le poids de la laine qui déformerait à coup sûr le pull.

Bref ce qui devait arriver arriva : mon encolure est totalement ratée, le pull est déformé, gondole et est bien trop grand.

Note à moi-même : ne jamais tricoter en déjaugé une laine DK, surtout pour un pull. Au lavage, la laine se détend (beaucoup) et le résultat est encore pire. 😦pull boxy point de blé et torsades

 

J’ai utilisé de la Karisma de Drops. Je n’ai pas grand chose à reprocher à la laine. Elle n’est pas spécialement douce, elle a un aspect un peu rustique mais je cherchais une laine dans ce style.

Elle se tricote en 4, c’est marqué sur l’étiquette mais votre tête de mule, ici présente, l’a tricoté en aiguilles 6 pour le corps et 5 pour les manches.

Quand on se rate autant sur un projet, on peut parler de soi à la 3e personne, cela permet de croire pendant un instant qu’une autre avait pris possession de nous et qu’en aucun cas nous n’aurions fait ces choix malheureux. (#mauvaise foi).

pull boxy point de blé et torsades

Je ne te donne pas la recette de mon pull raté mais sache que rien ne me décourage et que je me relancerais dans l’aventure du patron tout droit sorti de mon imagination. (mais pas tout de suite) (je ferai un schéma d’abord) (et un échantillon) (oui je promets 😉 )

J’ai utilisé 9 pelotes. Je trouve la couleur réussie, j’en recommanderais peut-être dans une autre couleur.

Et toi, dis moi tout, as tu déjà commis un ratage tricotesque ? Confie-toi à tata Eline. 🙂

Allez je t’embrasse et je reviens vite pour de nouvelles aventures !