Mon pull de princesse… Fiona! Amy Miller

Ce modèle d’Amy Miller a eu son heure de gloire auprès des tricoteuses francophones il y a quelques temps (années 😉 ). Oui j’arrive après la bataille, mais qu’importe!

princess-fiona-amy-millerP1070414

J’ai craqué sur le motif de feuilles qui orne le côté du pull. Je trouvais le placement du motif très original. Le motif, quant à lui, est très simple et répétitif, tout à fait accessible à des débutants motivés. Il se compose de jetés, de mailles ensembles et d’un surjet double de temps en temps.

Ce type de dentelle me parait tout à fait simple et accessible aujourd’hui. Aux tricoteurs débutants, il ne faut donc pas se décourager. 

princess-fiona-amy-miller

J’ai été séduite par le motif qui s’évase sur le côté, la forme trapèze du corps et les manches montées. Qui sont d’ailleurs construites très simplement grâce à des rangs raccourcis. 

Je n’ai tricoté que des boxy jusqu’à présent, avec des manches plus ou moins tombantes et même si j’aime beaucoup ce genre de pull, je voulais m’essayer à une autre forme d’emmanchures.

princess-fiona-amy-millerP1070424

J’avais profité de la période de Noël dernier (2017 donc) pour me faire offrir 4 écheveaux de Color Of the Moon, une teinturière française. Après moult hésitations, j’ai choisi le coloris Calixte. C’est un bordeaux agrémenté de touches violettes. Un bon moyen de porter de la couleur sans pour autant tomber dans des coloris trop marqués, plus difficiles à porter au quotidien. 

Mon échantillon n’était pas bon pour ce pull. J’avais 22 mailles au lieu des 25 préconisées. D’où casse tête pour le choix de la taille. 

C’est toujours un gros problème pour moi le choix de la taille. Je tricote pourtant depuis un moment. Je suis familière de l’échantillon, que je tricote pour les pulls. Mais après avoir tricoté un pull et un gilet trop petit, je crois que je pèche par excès de prudence et me dit qu’il vaut mieux un peu trop grand que trop petit. Cela parait logique. 😉

Néanmoins un pull trop grand donne un air mal fagoté. J’ai choisi une taille trop grande et une taille d’aiguilles trop grande pour ma laine et ma tension. Les épaules ne sont donc pas aussi ajustées qu’elles devraient. Et le poids du pull tire sur les épaules, ce qui fait que ma jolie encolure décolletée tombe vers l’arrière.

J’ai choisi une taille d’aiguille trop grande pour une fingering. J’aurais du choisir du 3,5 plutôt que du 3,75. La dentelle est parfaire avec ce numéro mais comme je le disais plus haut, le poids de la laine tire sur les épaules et fait apparaitre des jours.

princess-fiona-amy-millerP1070435

C’est un modèle plutôt plaisant à tricoter, si l’on oublie les 3 détricotages du motif. 😉 J’avais une ampleur déjà trop importante sur la poitrine. J’aurais pu tricoter tout droit pour le corps. Ce que plusieurs tricoteuses ont d’ailleurs fait. Mais je voulais respecter la forme trapèze et donc inclure les augmentations. J’ai donc détricoté plusieurs fois et ai fini par supprimé quasiment toutes les augmentations placées immédiatement sous l’emmanchure. Ce détricotage est bien entendu lié à ce mauvais choix de taille.

Les diminutions se font à un rythme rapide que je n’ai pas respecté. J’ai diminué tous les 10 rangs au lieu de 6, pour éviter l’effet tente. Après l’avoir porté plusieurs fois, je crois que j’ai bien fait. La forme trapèze alliée à la dentelle assez ajourée donne un pull courant d’air, pas du tout adapté aux grandes frileuses comme moi!

J’ai tricoté ce pull en duo avec Elisabeth, @roseandmine. Je t’invite à lire son article ici.

princess-fiona-amy-millerP1070430

Quelques petits bémols rencontrés lors du tricotage :

La créatrice n’indique pas de méthode de rabattage des mailles. J’en ai essayé plusieurs pour avoir un rabattage suffisamment souple pour respecter le drapé du pull, sans pour autant qu’il gondole. Rabattre, défaire le rabattage, rerabattre, ce n’est pas le plus agréable.

Le patron ne comporte que des mesures en inches et pas en cm. Il faut donc convertir. Ce n’est pas la fin du monde mais c’est toujours un peu pénible.

En ce qui concerne la laine, je suis ravie de la couleur. Il y a un petit effet pooling néanmoins sur les manches.  Est ce du à l’écheveau utilisé ou au fait de tricoter sur un petit diamètre ? Il y a une très légère différence de teinte entre le haut et le bas du pull, mais il faut vraiment chercher la petite bête pour le voir.

princess-fiona-amy-millerP1070421

J’aime toujours autant ce modèle et suis ravie de l’avoir enfin tricoté. Le problème de la taille me chiffonne quand même un peu, la laine commence à boulocher. Modèle 1, réalisation 0.

Je serai plus vigilante quant au choix de la taille à l’avenir, quitte à choisir une plus petite taille pour la partie haute du pull et ajouter des augmentations pour le corps.

Comment choisissez vous la taille à tricoter ? Mélangez vous les tailles au sein d’un même patron ?

Des baisers laineux!

Publicités

Un été en photo

Pendant cet été, il y a eu des coquillages sur la plage, des hortensias piqués mais toujours si beaux.P1070199P1070170

Il y a eu des baignades dans l’eau fraiche, des balades le nez au vent et tant de nuances de bleu et de gris dans nos yeux.

P1070145P1070226P1070144

Il y a eu des découvertes, des gens passionnés, de la laine si douce qui nous réunit et qui fait revivre des petits coins de pays que l’on avait oubliés.

P1070369

Il y a eu des cueillettes de fruits, des confitures et des gourmandises.

P1070399

Il y a eu le chat, qui se remémore la panthère de Rudyard Kipling, caché dans les fougères.

P1070316

Il y a eu les premières récoltes de mon potager spontané, parce que la nature nous donne  tellement si seulement nous voulons bien la laisser faire.

P1070047P1070045

Il y a de la brume, sortie des marmites. Il y a eu des éclats de couleur, qui surgissent ça et là. Il y a eu des nuances qui ne se révèlent qu’au dernier moment. Il y a toujours cette magie qui m’anime, qui me pousse à cultiver la joie de faire, de créer avec mes mains. Cette joie que je veux vous faire partager avec mes laines, en vous montrant qu’il est si simple de se lancer à votre tour.

P1070130P1070357P1070391

Il y a eu peu de tricot mais des projets longuement muris, longtemps désirés, dont on apprécie la compagnie au point de faire durer, de faire s’étirer le temps, de profiter de chaque maille l’une après l’autre.

P1070209P1070398

Il y a eu la douceur d’écrire cet article, de laisser affleurer ces tendres souvenirs d’un été trop vite passé. Il y a toujours l’envie de partager avec vous ces petits morceaux de ma vie.

J’amorce la 3e année d’existence du blog, je ne savais pas si j’allais m’y tenir, si j’allais apprécier cet exercice. Au final je ne vois plus ce blog ni comme un challenge, ni comme un exercice. C’est une partie de chez moi, dans laquelle je vous invite. C’est un endroit qui m’est devenu précieux, qui m’apprend surtout la valeur de l’échange, qui m’apprend à communiquer de ma nièce bienveillante avec des inconnus, qui m’apprend que la passion du tricot peut rassembler si largement.

Des changements sont en préparation… des surprises se profilent à l’horizon… Encore un peu de patience!

Je vous embrasse et vous souhaite une belle rentrée!