Sédum, le châle romantique

Avec toutes ces émotions, je n’ai pas eu le temps de te présenter mon nouveau châle dans les règles. Je t’introduis donc Sédum, châle en demi lune, point mousse et insertions de dentelle.

chale-sedum-melina-hami9

Ne faisons pas durer le suspense, je l’adore.

Si tu me suis, tu sais déjà que ce châle est issu d’une collaboration avec Mélina, qui est aux manettes de In a panda’s world.

La couleur

Dans ce projet dingo, le projet Arc en Ciel, de son doux nom, ma couleur était le vert. Je t’ai déjà expliqué la relation particulière que j’ai avec cette couleur. Tu peux relire cet article si tu veux en savoir plus.

kit-sedum-sencha

Barbara, des laines du Scarabée, avait déjà proposé à Mélina un vert plutôt olive. Nous nous sommes donc accordées sur un vert clair. Et j’ai commencé mes expérimentations chaudronnesques.

Après plusieurs tentatives, je suis arrivée à ce résultat qui me plaisait beaucoup. J’avais également teint un autre vert clair, qui tirait plus sur le jaune. J’ai proposé les deux à Mélina afin qu’elle fasse son choix. Et grâce à mes prières secrètes 🙂 , Mélina a eu un coup de coeur pour la 1e couleur, ce vert d’eau, à la fois doux et punchy.

Ça commençait bien!

Le patron

Nous voulions, l’une et l’autre, un châle dans lequel deux couleurs se répondraient, pour se mettre mutuellement en valeur. Exit donc les rayures. Mélina avait imaginé un châle colorblock composé de différentes sections. J’imaginais un châle plus en courbes. Après de nombreux échanges, nous sommes tombées en amour pour cette dentelle japonaise, tout en délicatesse.

chale-sedum1

Il restait à imaginer la forme finale du châle et ce fut là le boulot de Mélina!

On peut facilement faire 3 tours avec ce châle, ce qui en fait un doudou de cou malgré ses nombreux trous! Je suis fan de cette association de couleurs lumineuses, qui réveille les tenues et les mines fatiguées.

chale-sedum-melina-hami11

La dentelle n’est pas compliquée en soi. Je déconseille quand même aux allergiques des jetés et aux adeptes du tricot télé.

La difficulté pour moi réside dans le fait que la dentelle se tricote sur les rangs endroits ET envers. Il ne faut pas s’emmêler dans la grille. J’ai souvent sauté un rang par inattention et ai du reprendre quelques mailles par ci par là.

chale-sedum3

Pas de difficulté pour les rangs raccourcis, ce sont des Wrap and Turn, qui sont dissimulés dans la dentelle. Il faut juste savoir compter. Et ne pas les oublier!On a heureusement quelques bandes de point mousse pour se reposer et se détendre.

chale-sedum5

Le châle se tricote en 3,75 pour permettre à la dentelle de se révéler sans pour autant avoir un châle qui dégouline. Il mesure, pour ma version, 2m80 de long pour 50cm de large.

chale-sedum-melina-hami8

Si vous aimez vous lancer des défis ou si vous êtres friandes de dentelle raffinée, ce châle est fait pour vous.

La laine

Les écheveaux de Boudha sont composés de 100% Mérino High Twist et sont plutôt généreux. Ils pèsent entre 105 et 110 grammes et vous offrent par conséquent entre 380 et 400 mètres de laine moelleuse et dodue.

chale-sedum-melina-hami

Sédum utilisant jusqu’au bout du bout les deux écheveaux, il faut être vigilant quant au choix de la laine. Vous ne pourrez pas le réaliser avec des écheveaux de single de 365m, à moins de prévoir des minis en sus.

Je trouve ce châle très raffiné tout en étant facile à porter. Tous les choix de couleurs sont permis. Vous pouvez choisir deux écheveaux bien contrastés pour mettre en valeur les insertions de dentelle ou au contraire choisir deux écheveaux aux tons plus proches pour un aspect plus fondu.

chale-sedum

Vous avez bien deux écheveaux solitaires au fin fond de votre stock, qui vous supplient de les tricoter. Non ? Je ne vous crois pas! 😉

Allez-vous succomber au charme de Sédum ? Pour vous aider à vous décider je vous offre 10% de réduction à valoir sur l’achat d’un kit Sédum dans ma boutique, comprenant les deux écheveaux nécessaire pour tricoter le patron ainsi qu’un code (qui vous sera envoyé avec votre commande) qui vous permettra d’obtenir le patron avec 40% de réduction, offerts par Mélina.

Alors que pensez-vous de ce châle ? Vous plait-il ? Appréciez-vous les collaborations entre designers et teinturières ?

Je vous embrasse et vous remercie pour l’accueil réservé à Sédum et à ma boutique!

 

 

 

Publicités

Un été en photo

Pendant cet été, il y a eu des coquillages sur la plage, des hortensias piqués mais toujours si beaux.P1070199P1070170

Il y a eu des baignades dans l’eau fraiche, des balades le nez au vent et tant de nuances de bleu et de gris dans nos yeux.

P1070145P1070226P1070144

Il y a eu des découvertes, des gens passionnés, de la laine si douce qui nous réunit et qui fait revivre des petits coins de pays que l’on avait oubliés.

P1070369

Il y a eu des cueillettes de fruits, des confitures et des gourmandises.

P1070399

Il y a eu le chat, qui se remémore la panthère de Rudyard Kipling, caché dans les fougères.

P1070316

Il y a eu les premières récoltes de mon potager spontané, parce que la nature nous donne  tellement si seulement nous voulons bien la laisser faire.

P1070047P1070045

Il y a de la brume, sortie des marmites. Il y a eu des éclats de couleur, qui surgissent ça et là. Il y a eu des nuances qui ne se révèlent qu’au dernier moment. Il y a toujours cette magie qui m’anime, qui me pousse à cultiver la joie de faire, de créer avec mes mains. Cette joie que je veux vous faire partager avec mes laines, en vous montrant qu’il est si simple de se lancer à votre tour.

P1070130P1070357P1070391

Il y a eu peu de tricot mais des projets longuement muris, longtemps désirés, dont on apprécie la compagnie au point de faire durer, de faire s’étirer le temps, de profiter de chaque maille l’une après l’autre.

P1070209P1070398

Il y a eu la douceur d’écrire cet article, de laisser affleurer ces tendres souvenirs d’un été trop vite passé. Il y a toujours l’envie de partager avec vous ces petits morceaux de ma vie.

J’amorce la 3e année d’existence du blog, je ne savais pas si j’allais m’y tenir, si j’allais apprécier cet exercice. Au final je ne vois plus ce blog ni comme un challenge, ni comme un exercice. C’est une partie de chez moi, dans laquelle je vous invite. C’est un endroit qui m’est devenu précieux, qui m’apprend surtout la valeur de l’échange, qui m’apprend à communiquer de ma nièce bienveillante avec des inconnus, qui m’apprend que la passion du tricot peut rassembler si largement.

Des changements sont en préparation… des surprises se profilent à l’horizon… Encore un peu de patience!

Je vous embrasse et vous souhaite une belle rentrée!