Bilan Tricot 2017

En ce début d’année, quoi de plus attendu qu’un petit bilan tricot 2017 ? Ne me supplie pas, je m’exécute. 🙂

Je voudrais commencer par remercier mes lectrices et mon lecteur (oui il y en a au moins un 😉 ). Trève de mystères, ce lecteur inattendu n’est autre que mon copain, qui jette parfois un œil ici, pour voir ce qui s’y passe. (Si tu me lis, smack!).

Je vous remercie de me lire, de commenter (parfois 🙂 ) et de laisser des petits cœurs. On écrit aussi pour être lue. 🙂

J’aime les bilans, les états des lieux, pas tellement les résolutions. D’ailleurs qui respecte les résolutions ? Personne. Y’a qu’à voir les résolutions de l’ONU …

Bon je m’égare un peu, il n’est pas question ici de parler de tout ce qui est absurde et complètement insensé dans ce monde.

Revenons à nos moutons !!! J’aime tellement cette expression depuis que je tricote. Pas vous ?

C’est l’occasion de revenir sur ce que j’ai tricoté pendant cette année, sur ce dont je suis fière, sur éventuellement ce que j’ai moins réussi.

En 2017 j’ai tricoté 12 pièces et en ai fini 2.

Les boulets :

J’ai fini deux boulets, que je traînais depuis un certain temps. Danse de la victoire!

Il m’en reste un, un Benoit de la Poule en alpaca brushed de Drops, que je ne finirais sans doute jamais. M’en fous, j’assume. 🙂 Je suis sûre que toi aussi tu en as un. Allez, avoue, dis moi tout. 🙂

Il s’agit du pull rose, que tu peux retrouver ici et du Joseph, toujours de la Poule. Je te mets une petite photo, l’article est à venir.

pull Joseph, une Poule à Petits Pas

Les châles :

J’en ai tricoté 3 : le Briochealicious d’Andrea Mowry, le Full Bloom et le Good Vibes, tout deux de NCLknits.

Aucun des trois n’a été présenté ici officiellement mais ils ont été tous les trois portés et appréciés. Never enough shawls !

Les pulls :

Un seul vraiment à mon actif, le Alocasia de Marie Amélie designs. J’ai testé la version col rond pour elle. Je trouve ce pull si joli ! Il est malheureusement un peu trop petit pour que je le porte avec plaisir.

En ce qui concerne le Joseph et le pull rose, je les ai également peu portés.

Les accessoires :

J’ai tricoté un bonnet pour une amie chère, le Maple. Un plaisir à tricoter, bien que j’aie du rallonger le patron.

bonnet Maple, Irene Lin

Un snood au point de riz, que tu peux voir ici, pour mon chéri. C’est un projet dont je suis contente : il lui plait beaucoup, il le porte quasi quotidiennement et en plus ô joie ! j’ai éclusé des restes de laine pour le réaliser.

tuto-snood-point-de-riz (7)

Deux paires de chaussettes : les By the Seine River, que je trouve très jolies, et une paire très simple en jersey, avec de la laine teinte à la main.

De la layette :

Le petit cardigan unisexe Goten de Marianne Munier et le Qinqin de Xiaowei (qui n’est pas encore sorti, mais mon petit doigt me dit que cela ne saurait tarder!)

Le projet inclassable :

La couronne de Noël, avec des restes de laine, tricotée un peu pour remplir les trous dans les thèmes du Kal les pelotes qui baguenaudent.

couronne de Noël au tricot

Un projet avorté :

Il s’agit de l’écharpe James, entraperçue sur Instagram, une écharpe d’inspiration irlandaise, avec torsades et point de riz. J’aime l’idée mais elle n’est pas encore assez aboutie. Sans doute est-ce lié à un mauvais choix de laine. Je voulais en faire mon premier patron, mais je vais détricoter et faire autre chose, j’ai une autre idée en tête. 🙂

P1050189.JPG

Le crochet :

Ma blanket commencé il y a un an et demi n’a pas beaucoup avancé. Je dois avoir une quarantaine de granny. J’ai décidé d’aller au bout de mes pelotes et ensuite d’assembler les granny. Je n’ai pas décidé si j’assemblais les granny de manière aléatoire ou si je créais un dégradé de couleurs. Peut importe la taille de la blanket au final (je pense qu’elle ne sera pas très grande), c’est un trop gros projet (en terme de temps) pour que j’y trouve une continuité. Néanmoins je suis certaine qu’une fois assemblée, je serais ravie et fière d’être venue à bout d’un tel projet.

P1040004.JPG

Les tests :

J’ai donc fait des tests, pour la première fois, en 2017. J’en ai fait trois : le Goten, le Alocasia et le Qinqin. Je les ai tous apprécié, cependant j’aime moins le côté deadline. Bien que je ne m’engage que dans des projets que je suis sure de pouvoir finir dans les temps. Je ne m’interdis pas d’en faire un ou deux en 2018, parce que c’est quand même bien sympa ces échanges avec les designeuses et les autres testeuses. Mais ce que je retiendrais, c’est qu’il faut avoir un autre projet à côté, zéro cerveau de préférence, pour se reposer du test et garder le plaisir de tricoter.

Une de mes grandes fiertés en 2017 est le nombre de projets offerts : 5 sur les 12 tricotés. Pas mal, non ?

Vérifions si tu as bien suivi : il y a le snood au point de riz, offert à mon copain. Le Goten et le Qinqin, offerts comme cadeau de naissance. Le Maple, offert à une amie et le Good Vibes, offert à ma maman pour son cadeau d’anniversaire.

En 2108 il y aura encore des tricots offerts. J’ai promis à ma maman et à mon copain un bonnet chacun. Mais je t’avoue que j’ai très, très, TRÈS envie de tricoter pour moi.

Bilan de ma garde-robe 2017 :

J’ai tricoté peu de pulls alors que beaucoup me faisaient envie, que j’avais acheté des patrons, et que c’est ce qui manque dans ma garde robe. La faute au stash. Pas de sous pour acheter de la laine à volonté, j’ai donc fait en grande partie avec ce que j’avais. Et j’avais des laines assez hétéroclites, peu de quantité pulls. En 2018, je ne vais pas plus acheter de laine donc ce problème va persister. Je me suis néanmoins fait offrir deux quantité pull. Donc j’aurais au moins deux pulls de plus à mon actif au cours de cette nouvelle année. Yeaaaaaahhh !

Bilan du stash :

J’ai pas mal tricoté ce que j’avais, je n’ai pas passé de grosses commandes de laines, sauf en fin d’année pour mon anniversaire. Il y a eu une petite commande chez Stricake (un eshop de laine basé en Suisse) : de la Lang, utilisée pour le Goten. J’ai beaucoup aimé cette laine, très douce et d’une couleur très jolie. De la laine utilisée pour la fameuse écharpe que je vais détricoter.

P1050058.JPG

Et deux écheveaux de Malabrigo Arroyo, coloris Chispas. J’aime beaucoup la laine, mais je n’ai que deux écheveaux ( 600m à peu près en catégorie sport), donc je ne sais pas quoi en faire, c’est le fail de l’année. Mais l’inspiration viendra sans doute en 2018, ou en 2019… 😉

La teinture :

En 2017, je me suis lancée dans la teinture. Et sans surprise, j’adore !!!

J’ai tricoté ce que j’ai teins : le Alocasia, le gilet Oh Bello, auquel il manque encore 2 manches, le Qinqin, le Full Bloom et la partie en mousse du Good Vibes. C’est un vrai plaisir, mais j’aurai l’occasion de vous en reparler, dans un avenir que j’espère très proche. 🙂

Au final, beaucoup de tricots portés en 2017. Globalement à part un problème de taille, j’ai porté ce que j’ai tricoté. Avec grand plaisir. Je continuerai à faire chauffer mes aiguilles de plus belle en 2018.

Les projets pour 2018 :

Néanmoins j’ai repéré des manques et donc des pistes pour l’année 2018 : pas assez de pulls !!! Ce qui va être résolu avec les deux sweater quantity reçues pour mon anniversaire.

Je n’ai qu’un seul gilet tricoté alors que j’adore ça. J’aime beaucoup en porter. Je n’ai que mon Philémon, toujours fidèle au poste, que je porte sous mon manteau pour avoir, dans lequel je me blottis à la maison. C’est un doudou, un vrai, un pyjama, dans lequel je me sens enveloppée. Deux bémols cependant, la laine commence à boulocher un peu, rien de déraisonnable au vu de la composition (elle est peu retordue) et du portage intensif.

Je manque de gilets fins. Le Philémon est trop chaud. Et pour l’économiser je voudrais en tricoter un autre, je pense au Shnee de Suvi Simola (mais je n’ai ni la laine ni le patron, ce serait pourtant la saison idéale!) En ce qui concerne le Oh Bello, commencé début 2017, je compte bien que ce soit mon premier projet fini de 2018 !!

P1060010.JPG

Je n’ai plus de châle au programme, hormis énorme coup de cœur. Je ne m’interdis pas d’en tricoter pour offrir. Ou si je crée moi même le patron. 😉 Toujours prévoir une porte de sortie!

Un bonnet chaud pour moi, j’ai la laine, offerte lors d’un swap (en 2016) (ouille!). J’ai su dès le départ que je voulais faire un bonnet avec cette laine, ne manque que la motivation.

P1040301.JPG

Je ne retricoterai pas de chaussettes, j’en ai 5 paires. Que je ne porte quasi qu’à la maison. J’aime bien en porter, j’ai le sentiment de prendre soin de moi en le faisant. Mais je n’en tricoterais pas d’autres, je n’en aurais pas l’utilité. Hormis peut-être une, plus pour me avoir une idée du rendu de la laine (une que j’ai teinte moi même). Comme je ne les porte pas à l’extérieur, je ne les salis pas ou très peu. Donc pas besoin de les laver souvent. 5 c’est suffisant !

Les défis :

Mon défi de 2018 sera clairement le jacquard, je trouve ça canon, mais pas encore eu le courage de me lancer. J’ai acheté des pelotes pour faire un bonnet à mon copain, ya plu ka !

P1060002.JPG

Mon autre défi de 2018 sera de patronner ! Oui j’ai très envie de réussir à mener à bien un tel projet. Stay tuned pour en savoir plus ! Avant l’année prochaine j’espère !

Ouf ! J’ai mis 3 jours à écrire cet article, j’espère qu’il vous plaira.

Le mot de la fin : pas mal de tricot quand même, mais très peu d’articles. Une piste d’amélioration pour 2018 ? 🙂

Au plaisir de lire vos bilans et vos envies pour l’année qui arrive. J’en profite pour vous souhaiter une merveilleuse année laineuse et surtout la capacité à saisir ces moments de bonheur, de s’en souvenir, de les chérir, et d’en créer sans cesse de nouveaux.

Je vous embrasse avec émotion, merci de me lire, de commenter, cela me touche énormément.

Publicités