Des idées de cadeaux tricotés pour les fêtes de fin d’année [ Wish Knit List]

Noël approche à grand pas, le compte à rebours a commencé et tu n’as pas fini tes cadeaux de Noël ? Moi non plus. 😉

Cette année, j’aurai offert un certain nombre de tricots mais un seul pour Noël. Que veux-tu ? On ne peut pas être parfaits. 🙂

Néanmoins, je pense à toi, qui t’es lancé cette mission : offrir des cadeaux handmade cette année. Sache que je te trouve admirable et que j’ai même envie de donner un petit coup de main dans cette tâche.

Alors non, je ne vais pas tricoter pour toi. Je n’ai pas non plus de lutins tricopathes sous la main. (J’aimerais 🙂 )

Je t’ai concocté une sélection de patrons, rapides à tricoter, qui ferait de parfaits cadeaux de Noël. Ou de fin d’année, si tu préfères. 🙂

Pour les frileux/frileuses

Le Powder Snow Cosy de Verena Cohrs. Idéal pour se réchauffer tout en s’inspirant du fameux Hygge Danois (fameux parce que personne ne sait prononcer correctement ce mot! 🙂 )

 

Pour toute la famille

Le Beloved Aran de Solenn Couix-Loarer. Ce bonnet est gratuit et disponible en taille enfant et adulte.

 

Pour celles qui n’aiment pas être décoiffées

Élégance et oreilles au chaud, c’est possible grâce au tricot! La preuve en images. 🙂

  • Le Drejo de Fiber Tales

 

 

 

Pour les papas, les fistons, les tontons

Rien de tel qu’un joli snood pour montrer aux hommes de la famille qu’ils ne sont pas oubliés et qu’eux aussi ont droit au confort d’un tricot douillet et bien chaud.

  • Le snood au point de riz dont tu peux retrouver le tuto ici.

tuto tricot snood point de riz

Torsades et gros boutons en bois pour sublimer nos hommes.

 

Pour les accros aux boissons chaudes

 

Le Pumpkin Spice de Evan Middleton. C’est un patron gratuit, à offrir avec un joli mug. Qu’en pensez-vous ?

 

 

Pour les amateurs de balades en forêt

Admirer le paysage tout en gardant les mains au chaud, c’est la condition pour de belles balades hivernales.

 

  • Les mitaines Et Frais d’Alicia Plummer

 

 

 

J’espère que cette petite sélection t’aura inspirée. Offres-tu des cadeaux tricotés cette année ? Qu’as-tu choisi d’offrir ?

Je t’embrasse et t’encourage à aller faire chauffer tes aiguilles avant la date fatidique! 😉

Publicités

Le snood au point de riz [tuto pour cadeau de Noël de dernière minute]

C’est l’histoire d’un cadeau de Noël offert avant Noël, aka le snood au point de riz.  🙂

tuto tricot snood point de riz

C’est un patron unisexe mais je l’ai pensé et tricoté pour un homme, le seul, le vrai, l’unique, la lumière de mes jours, le râleur de ma vie  😉 : mon copain.

J’avais prévu de glisser ce snood sous le sapin. Je n’ai jamais tricoté beaucoup de choses à mon copain. Mon incursion dans le monde merveilleux du tricot et l’addiction sévère qui s’en est ensuivi m’a rendue quelque peu égoïste. Ne me jette pas des pelotes à la tête, je sais que nous sommes toutes pareilles. 🙂

Bref en 4 ans, il a eu droit à deux snoods (assez ratés, je dois l’admettre) qu’il a quand même portés pendant un an. Pour tout te dire je ne suis pas du tout fière de ces deux ouvrages. De plus ils étaient étroits et donc pas vraiment adaptés à un temps d’hiver. Et mes amis, à Lausanne, l’hiver est bien là !

Il neige, il neige et il neige encore et cela me remplit de joie !

Enfin un hiver qui ressemble à l’hiver. Et puis la neige c’est beau, c’est doux, on peut marcher dedans. Alors que la pluie… c’est juste fait pour embêter les tricoteuses, soyons honnêtes. On sent le mouton mouillé, ce qui est une odeur que j’aime, mais qui n’est pas forcément compatible avec une vie sociale harmonieuse. 🙂 🙂

tuto tricot snood point de riz

Bref il me restait un peu de laine Eskimo de Drops, couleur army, de mon gilet Léon. Que je ne t’ai jamais présenté. Parce qu’il n’est pas présentable. La laine Eskimo bouloche énormément et mon gilet ne ressemble à rien. Je l’ai quand même porté lorsque je l’ai tricoté. Pour mémoire il y a 3 ans. Mais son poids et son aspect font que je le délaisse au profit de choses plus légères et moins « gilet bouffé par un animal sauvage ».

Lorsque j’ai débuté le tricot, j’avais acheté sur le Bon Coin un lot de pelotes mélange soie et laine, de marque, métrage et composition exacte inconnue. La laine a un aspect chaînette, légèrement brillante. J’en ai utilisé deux pelotes, j’ai tricoté le fil en double pour m’approcher de la grosseur du fil Eskimo.

Le résultat est plutôt sympa, je trouve. Le snood est bien chaud, et ne laisse pas passer l’air. J’ai tricoté en aiguille 8 pour avoir un résultat un peu plus dense et plus adapté au vent d’hiver.

tuto tricot snood point de riz

Mon copain a eu l’air tellement ravi du résultat qu’il n’a pas pu attendre Noël et le porte dès à présent. Il va falloir que je trouve autre chose à mettre sous le sapin !  En vrai je suis ravie qu’il lui plaise et qu’il ait eu envie de le porter de suite. Cela réchauffe mon petit cœur de tricoteuse. 🙂


Et maintenant place au tuto ! (modeste le tuto hein 😉 )

Comme je te l’ai dit c’est un modèle pour homme. Je le trouve un tout petit peu trop large pour moi. Je te suggère de le raccourcir de 5 cm si tu le tricote pour toi. 

C’est un snood au point de riz qui se tricote rapidemment et en fait un cadeau de dernière minute idéal à glisser sous le sapin pour faire plaisir aux hommes de la famille.

Il est bicolore mais peut très bien être tricoté en une seule couleur. Pensez à des associations de marine et de gris, marine et bordeaux, kaki et gris… pour des snoods masculins mais avec une touche mode.

Matériel :

  • Environ 250 grammes de laine Bulky (qui se tricote en aiguilles 8 ou 9). 250 mètres pour une version unicolore, quantité à partager selon la répartition des couleurs souhaitées.
  • 1 paire d’aiguilles 8 (circulaire ou droites)
  • 1 aiguille à laine
  • 1 longueur de fil de la même couleur

Dimensions :  46 cm de haut  pour 70 cm de diamètre.

Point de riz – explications :

Rang 1 : *1 maille endroit, 1 maille envers*, répéter ** jusqu’à 1 maille de la fin, 1 maille endroit.

Rang 2 : *1 maille endroit, 1 maille envers*, répéter ** jusqu’à 1 maille de la fin, 1 maille endroit.

NB : Comme le nombre de mailles montées est impair, les rangs 1 et 2 sont identiques.

Instructions : 

  • Monter 51 mailles avec la méthode Long Tail Cast On pour avoir une bordure souple mais pas trop. Vidéo en français ici
  • Tricoter au point de riz sur 70 cm ou la longueur désirée.
  • Rabattre souplement. Vous pouvez utiliser des aiguilles d’une taille supérieure.
  • Plier le snood en deux et coudre les deux extrémités avec le fil de laine. Prévoir une longueur de fil équivalente à la hauteur du snood plus 20 cm. Rentrer les fils.
  • Retourner le snood pour que la couture soit à l’intérieur.
  • Chanter « vive le vent, vive le vent d’hiver » en se pavanant avec son snood tout nouveau bien chaud. 🙂

Précisions : j’ai tricoté 30 cm pour la couleur noire et 40 cm pour le vert. Le tuto est adaptable pour du point mousse, bien moelleux et très agréable pour un snood bien chaud.

Tu peux replier le snood en deux afin d’avoir un col très épais et donc très chaud. Ou tu le peux le porter en le laissant plisser autour de ton cou, comme sur les photos.

Si tu veux un snood moins haut, monte moins de mailles, mais pour te faciliter la vie, veille à monter un nombre de mailles impair.

Si tu tricotes ce snood, tagues moi sur les réseaux sociaux pour que je le voie, avec le #snoodelineetlaines. 🙂

Je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année et je te fais un bisou de Noël.

Titanic rose ou l’histoire d’un naufrage du tricot

Le pull conçu par moi-même et ce n’était pas une bonne idée. 🙂

Jusqu’à il y a peu, le rose était grosso modo la seule couleur que j’osais porter. Je composais mes tenues uniquement avec du bleu (plutôt marine), du gris, du blanc et oh surprise ! du noir.

pull boxy point de blé et torsade

Au moment où j’ai tricoté ce pull, on voyait passer beaucoup de pulls de ce genre (bien plus réussis que le mien!). Depuis toujours je suis fan des torsades et des points texturés. 

Il me semble avoir commencé ce pull à l’époque où je vivais encore à Grenoble, c’est-à-dire… sortez vos machines à remonter le temps, en 2014. Si tu es une tortue du tricot, tu devrais être soulagée, j’ai mis 2 ans à tricoter ce pull, 1 an et 3 séances photos pour te le présenter.

Et… suspense insoutenable, je ne suis pas spécialement fière du résultat. Au moins j’ai réussi à le finir, ce qui n’était pas gagné à une certaine époque.

pull boxy point de blé et torsades

Je voulais un pull boxy, souple, avec des torsades et un point texturé. Ce que, dans les faits, j’ai obtenu. J’aurais du préciser aux fées du tricot que je voulais également un pull seyant et avec de jolies finitions. Parce que de ce côté-là, il faut bien l’avouer, le contrat n’est pas rempli !

Je n’ai pas utilisé de patron. Tu commences à comprendre pourquoi ce pull est un tel naufrage tricotesque. Je voulais créer mon propre pull afin d’avoir un résultat qui me plairait dans les moindres détails.

Je savais que je voulais 3 grosses torsades, un corps texturé et des manches en jersey. J’avais prévu de joindre les épaules en utilisant la technique de rabbatage à 3 aiguilles. Ce rabattage est très simple et offre un résultat soigné. C’est bien la seule chose qui soit réussie dans ce pull !

J’ai réalisé un échantillon, la taille d’aiguille que j’avais choisie semblait convenir, je me suis donc lancée sans trop réfléchir. C’est à dire sans faire de calculs ni prendre en compte le poids de la laine qui déformerait à coup sûr le pull.

Bref ce qui devait arriver arriva : mon encolure est totalement ratée, le pull est déformé, gondole et est bien trop grand.

Note à moi-même : ne jamais tricoter en déjaugé une laine DK, surtout pour un pull. Au lavage, la laine se détend (beaucoup) et le résultat est encore pire. 😦pull boxy point de blé et torsades

 

J’ai utilisé de la Karisma de Drops. Je n’ai pas grand chose à reprocher à la laine. Elle n’est pas spécialement douce, elle a un aspect un peu rustique mais je cherchais une laine dans ce style.

Elle se tricote en 4, c’est marqué sur l’étiquette mais votre tête de mule, ici présente, l’a tricoté en aiguilles 6 pour le corps et 5 pour les manches.

Quand on se rate autant sur un projet, on peut parler de soi à la 3e personne, cela permet de croire pendant un instant qu’une autre avait pris possession de nous et qu’en aucun cas nous n’aurions fait ces choix malheureux. (#mauvaise foi).

pull boxy point de blé et torsades

Je ne te donne pas la recette de mon pull raté mais sache que rien ne me décourage et que je me relancerais dans l’aventure du patron tout droit sorti de mon imagination. (mais pas tout de suite) (je ferai un schéma d’abord) (et un échantillon) (oui je promets 😉 )

J’ai utilisé 9 pelotes. Je trouve la couleur réussie, j’en recommanderais peut-être dans une autre couleur.

Et toi, dis moi tout, as tu déjà commis un ratage tricotesque ? Confie-toi à tata Eline. 🙂

Allez je t’embrasse et je reviens vite pour de nouvelles aventures !