Titanic rose ou l’histoire d’un naufrage du tricot

Le pull conçu par moi-même et ce n’était pas une bonne idée. 🙂

Jusqu’à il y a peu, le rose était grosso modo la seule couleur que j’osais porter. Je composais mes tenues uniquement avec du bleu (plutôt marine), du gris, du blanc et oh surprise ! du noir.

pull boxy point de blé et torsade

Au moment où j’ai tricoté ce pull, on voyait passer beaucoup de pulls de ce genre (bien plus réussis que le mien!). Depuis toujours je suis fan des torsades et des points texturés. 

Il me semble avoir commencé ce pull à l’époque où je vivais encore à Grenoble, c’est-à-dire… sortez vos machines à remonter le temps, en 2014. Si tu es une tortue du tricot, tu devrais être soulagée, j’ai mis 2 ans à tricoter ce pull, 1 an et 3 séances photos pour te le présenter.

Et… suspense insoutenable, je ne suis pas spécialement fière du résultat. Au moins j’ai réussi à le finir, ce qui n’était pas gagné à une certaine époque.

pull boxy point de blé et torsades

Je voulais un pull boxy, souple, avec des torsades et un point texturé. Ce que, dans les faits, j’ai obtenu. J’aurais du préciser aux fées du tricot que je voulais également un pull seyant et avec de jolies finitions. Parce que de ce côté-là, il faut bien l’avouer, le contrat n’est pas rempli !

Je n’ai pas utilisé de patron. Tu commences à comprendre pourquoi ce pull est un tel naufrage tricotesque. Je voulais créer mon propre pull afin d’avoir un résultat qui me plairait dans les moindres détails.

Je savais que je voulais 3 grosses torsades, un corps texturé et des manches en jersey. J’avais prévu de joindre les épaules en utilisant la technique de rabbatage à 3 aiguilles. Ce rabattage est très simple et offre un résultat soigné. C’est bien la seule chose qui soit réussie dans ce pull !

J’ai réalisé un échantillon, la taille d’aiguille que j’avais choisie semblait convenir, je me suis donc lancée sans trop réfléchir. C’est à dire sans faire de calculs ni prendre en compte le poids de la laine qui déformerait à coup sûr le pull.

Bref ce qui devait arriver arriva : mon encolure est totalement ratée, le pull est déformé, gondole et est bien trop grand.

Note à moi-même : ne jamais tricoter en déjaugé une laine DK, surtout pour un pull. Au lavage, la laine se détend (beaucoup) et le résultat est encore pire. 😦pull boxy point de blé et torsades

 

J’ai utilisé de la Karisma de Drops. Je n’ai pas grand chose à reprocher à la laine. Elle n’est pas spécialement douce, elle a un aspect un peu rustique mais je cherchais une laine dans ce style.

Elle se tricote en 4, c’est marqué sur l’étiquette mais votre tête de mule, ici présente, l’a tricoté en aiguilles 6 pour le corps et 5 pour les manches.

Quand on se rate autant sur un projet, on peut parler de soi à la 3e personne, cela permet de croire pendant un instant qu’une autre avait pris possession de nous et qu’en aucun cas nous n’aurions fait ces choix malheureux. (#mauvaise foi).

pull boxy point de blé et torsades

Je ne te donne pas la recette de mon pull raté mais sache que rien ne me décourage et que je me relancerais dans l’aventure du patron tout droit sorti de mon imagination. (mais pas tout de suite) (je ferai un schéma d’abord) (et un échantillon) (oui je promets 😉 )

J’ai utilisé 9 pelotes. Je trouve la couleur réussie, j’en recommanderais peut-être dans une autre couleur.

Et toi, dis moi tout, as tu déjà commis un ratage tricotesque ? Confie-toi à tata Eline. 🙂

Allez je t’embrasse et je reviens vite pour de nouvelles aventures !

Publicités

Gift Along 2017, ma sélection d’accessoires [Wish Knit List]

Hello

J’ai un petit jour de retard pour te présenter la suite de ma sélection, j’espère que tu ne m’en veux pas ? 🙂

Je te rappelle que tu as jusqu’au 28 novembre minuit pour succomber à la tentation et profiter de la réduction de 25%. Je te redonne le code : giftalong2017.

Si tu veux savoir ce qu’est cet événement, je t’invite à aller lire cet article. Tu y trouveras également ma sélection de pulls et de gilets.

Démarrons avec les châles.

 

Je te mets les liens des patrons ici : Speckle Tonic, Indian Daisies, Waterloo Sunset Shawl, Chance Cove, Hoopoe et Pink Monarda.

Bonnets et mitaines.

 

 

Les liens sont ici : Frost, Oysterbeds, Dancing Tree Mittens, The Wayfarer Hat et Birch Bark Mittens.

Je te souhaite de trouver ton bonheur parmi ces patrons et surtout de tricoter avec plaisir!

Je t’embrasse et n’hésites pas à me dire ce que tu as choisi!

Gift Along 2017, ma sélection de patrons [Wish Knit List]

Hello les tricoteuses au bois dormant! 🙂

Si justement tu es partie faire un tour au bois dormant, tu es peut-être passée à côté de l’événement de la fin d’année : le Gift Along 2017, organisé sur la plate-forme Ravelry.

C’est un événement international : des dizaines de créateurs et créatrices de patrons offrent pendant une semaine, du 21 au 28 novembre, une réduction de 25% sur des centaines de patrons. De quoi trouver ton bonheur!

Il suffit de rentrer le code giftalong2017 au moment de payer.

Ensuite sont organisés divers Kal concernant ces patrons et des cadeaux sont à gagner. Bref c’est Noël avant Noël! 🙂

Commençons par les gilets.

 

Tu peux les retrouver  là : Tualatin, Dappled et Greystone.

Continuons avec les pulls.

 

Tu peux les retrouver ici : Sabine Pullover, Noux, Railo, Swing Me Right Round et Cascade Locks.

As-tu déjà succombé à l’appel du GAL ? Quels patrons as-tu ou comptes-tu acheter ?

Je t’embrasse.

Une couronne tressée au tricot : un objet mignon et rapide à tricoter pour installer l’ambiance de Noël à la maison.

Et oui, je ne t’apprends rien, les jours raccourcissent, les températures fraîchissent (ah oui ? ^^) Christmas is coming.

Oui tu me détestes. On a à peine passé Halloween et l’excitation délirante de nos chérubins gavés de sucre que déjà il faut penser catalogues de jouets, bûche au beurre et dinde aux marrons. (et l’excitation délirante de nos chérubins gavés de cadeaux 🙂 ).

Cerise sur le chapon, je n’ai pas d’enfants. Et une belle famille sympa. Ok j’arrête de me vanter.

Repartons plutôt chercher l’esprit de Noël. 🙂

Causons de cette petite mignonnerie de Noël. Je t’accorde que la connotation Noël n’est pas évidente au premier abord. Si j’étais premier degré, je t’aurais fais une couronne vert sapin et un beau nœud rouge.

couronne de Noël au tricot

Je te rassure tout de suite : je n’ai ni esprit de contradiction (non vraiment pas ^^) ni esprit rebelle.

Je suis juste partie avec trop peu de réserve de laine à tricoter.

Je t’explique : j’ai quitté mes pénates, remplie de bonnes intentions afin de me rendre chez l’auteure de mes jours passer un petit coup de peinture sur quelques murs qui n’avaient rien demandé à personne. Ce merveilleux séjour ne devant durer que deux semaines, j’étais partie avec mon encours, le joli Full Bloom de NCLKnits, que je te présenterai tantôt. (Il n’a pas encore eu le droit à sa séance photo, le pauvret.) J’avais également emporté un écheveau de laine à chaussette, mais les chaussettes c’est un peu le projet de dernier recours (bien que j’aime beaucoup porter mes chaussettes tricotées, malgré le fait que des personnes indélicates se soient abondamment moquées de celles-ci, les ignares ^^^) et je digresse, je digresse 🙂 .

Tout cela pour te dire, que de la laine vert sapin et rouge, je n’en avais pas !

J’ai donc fait avec ce que j’avais sous les aiguilles.

La laine verte est une 100% acrylique de chez Pingouin (au moins aussi vieille que moi) et la laine écrue est de composition inconnue.

Je te mets ici le lien du patron. C’est un patron gratuit très simple.

Couronne de Noël au tricot

J’ai fait quelques modifications par rapport au patron original. La créatrice préconise une laine sport voire DK à tricoter avec des aiguilles de 2,75. Ma laine est plutôt fine, et je l’ai tricoté en 3,5. Pour compenser cela, j’ai monté 27 mailles au lieu des 15 indiquées. Pour le nœud, j’ai monté une douzaine de mailles, que j’ai tricoté sur 30 rangs à peu près. Après coup je me dis que j’aurais pu monter un peu moins de mailles, pour avoir un nœud plus petit, un peu plus en rapport avec la taille de la couronne.

Ceci dit, au vu de la rapidité du projet, j’en tricoterai peut-être une autre d’ici Noël.

Le moment sympa c’est le tressage des bandes. Avec un petit challenge quand même. Plus le tressage est serré, plus c’est joli (enfin à mon goût) mais si tu tresses trop serré, la couronne va gondoler lorsque tu vas joindre les extrémités.

Couronne de Noël au tricot

Bref cette petite couronne de Noël me plait bien, même si on n’est pas dans les couleurs traditionnelles de la fin d’année. Ce n’est pas, et de loin, ma plus belle réalisation mais c’est un petit projet sympa et vraiment très rapide. Il m’a fallu deux jours mais j’ai traîné. 🙂

Et toi as tu des projets dédiés à Noël ?

Je t’embrasse.

C’est la rentrée! Wish Knit List

Salut à toi, accro des aiguilles, dingue de laine, tricoteuse compulsive!

Salut à toi, qui voit arriver d’un œil ravi l’automne et ses fraîches températures!

C’est la saison du tricot qui revient!! (Danse de la joie, aiguilles brandies et couronne de pelotes autour de la tête 🙂 )

En cette rentrée (oui c’est encore la rentrée, c’est comme les vœux pour la nouvelle année, c’est autorisé jusqu’à la fin du mois) je te présente mes coups de cœur tricot, mais pas que… Teasing de folie! 🙂

Ce ne sont pas des modèles récents _ oui c’est la rentrée mais ce n’est pas pour autant que je me suis soudain transformée en critique de mode au fait des dernières tendances et nouveautés.  Faut pas déconner non plus, à la vitesse à laquelle je tricote, la mode a le temps d’être à la mode, de devenir ringarde, de vivre un revival enflammé et enfin de devenir un « intemporel » (toi aussi tu regardes les Reines du shopping ? 😛 😛 😛 )

Lanvad de Justyna Lorkowska

 

Une de mes créatrices chouchous, je suis absolument dingue de ce motif de torsades, je le veux, il me le faut, je n’ai pas la laine en stock, je vais aller de ce pas tondre un mouton!

Je l’adore et je suis certaine qu’il sera le pull des matinées glaciales et des après-midi polaires.

The Moon de Sylvia McFadden

C’est un châle rond avec de la dentelle, sur le papier c’est tout-à-fait mémérisant (Hello Cristina 😉 ) mais celui-ci a conquis mon cœur tendre de tricoteuse.

 

 

Wolf River de Mélissa Schaschwary

 

Ce pull a fait l’objet d’un KAL assez suivi il y a un an ou deux, je craque totalement pour la version de Tanis Lavallée de Tanis Fiber Arts.

Hyzenthlay Rabbit Ears Beanie de Sheila Toy Stromberg

 

Trop chou. Osez dire le contraire. Peut-être un peu difficile à porter quand on a dépassé la trentaine mais so cute!

Et la petite surprise de cette sélection, School Memories (on est en plein dans le thème là, non ? ) une pochette en feutre.

8-2_medium

Alors cette passion pour le feutre est toute récente, je t’avoue que tricoter quelque chose pour ensuite le flinguer à la machine à laver, c’est un concept et un grand pas à franchir pour une tricoteuse dont la plus grande angoisse est de passer ses tricots à la machine, mais les quelques ouvrages que j’ai vu, assez diversifiés d’ailleurs (un Fedora, classe, non ? ) m’ont particulièrement plu. Se lancera, se lancera pas ? Je te tiens au courant!

Allez je t’embrasse (oui cette année, après avoir survécu à mon premier anniversaire bloguesque, j’ai décidé qu’on était suffisamment proches pour se claquer la bise!)

Et toi, dis moi, quels sont tes coups de cœur tricot ou autres de cette rentrée ?

Kal des pelotes qui baguenaudent, où en suis-je ?

Hello, comment allez-vous ? Je suis contente de vous retrouver après cette pause estivale. C’est l’heure de la rentrée et donc d’un petit bilan tricot! On va donc parler du KAL des pelotes qui baguenaudent!

Ce KAL un peu (complètement!) foufou a commencé il y a bientôt 9 mois, en décembre 2016. Il est organisé par Mélina, alias le tipanda, et consiste à tricoter 12 projets en 1 an . En vérité il dure 13 mois puisqu’il a commencé le 1er décembre 2016 et qu’il s’achève le 31 décembre 2017. Il faut tricoter ou crocheter selon ton désir 12 projets respectant 12 thèmes. 4 thèmes bonus sont là pour pallier un éventuel manque d’inspiration pour l’un ou l’autre des thèmes proposés.

Le choix du projet et c’est là que ce KAL est génial (oui tout à fait sans exagération 😉 ) le choix du projet disais-je t’appartient! Gilet, chaussettes, bonnet, châle, mitaines ou layette, c’est toi qui choisis. Sinon tu t’en doutes, j’aurais passé mon tour. Je ne me sens pas à l’aise dans les KAL plus classiques avec des dates fixes et un projet déterminé. En même temps, tu me diras et tu auras raison, si je participe au KAL , c’est que le projet en question me plait.

Oui.

Oui, mais. J’aime tricoter à mon rythme et pas à celui des autres. Bref j’ai un peu de chat en moi 😉 je veux bien mais quand cela me chante.

Beaucoup de tricoteuses se sont lancées dans l’aventure et chaque jour, tu peux admirer les projets finis sur ce topic. Je ne te rappelle pas les règles, je veux juste te montrer ici mon avancée.

A 4 mois de la fin, je suis parvenue à tricoter …. roulement de tambour… 5 projets correspondants au Kal. En vrai, j’ai tricoté plus mais pour finir des projets commencés il y a 3 siècles.

5 projets. Je te montre ?

Le Briochealicious d’Andrea Mowry, que je fais rentrer dans le thème 1 : Vive le vent d’hiver.

Briochealicious, Andrea Mowry

Le cardigan Goten, de Marianne Munier, pour le thème 3 Je n’avais encore jamais… tricoté de layette! Je l’ai tricoté en 9 mois. L’article est .

Goten, Marianne Munier
cardigan Goten

Le pull Alocasia, de Marie Amélie, pour le thème Tic tac, projet express. Tricoté en 3 semaines, c’est le projet qui m’a pris le moins de temps jusqu’ici, sachant que c’était un test et que j’ai teint moi-même la laine!

Alocasia, Marie Amélie designs

Les chaussettes By the Seine river de Dona Knits  pour le thème Voguer sur le grand bleu. Le nom des chaussettes et cette subtile couleur turquoise correspondent parfaitement au thème, non ? 🙂

By the Seine river, Dona Knits

Le châle Good Vibes de Nadia Cretin-Lechenne (NCLknits) pour le thème Coucher de soleil. Cela ne ressemble pas à un coucher de soleil, ou alors sur une autre planète, je te l’accorde. Mais il a été porté cet été par ma maman lors des frais couchers de soleil que l’on connait en Bretagne!

Good Vibes, Nadia Cretin-Lechenne, NCLknits

 

J’ai deux encours qui rentreront je pense dans les thèmes Fais péter les couleurs! et Jamais sans mon gilet. Il s’agit du Puntilla de Joji Locatelli et du Oh Bello de Julie Partie, alias Lili comme tout. Je te laisse deviner lequel correspond à chaque thème. 😉Oh Bello, Julie Partie, Lili comme tout

Puntilla, Joji Locatelli

Il me reste donc 7 projets à tricoter en moins de 4 mois. Facile. J’ai presque un peu trop de temps. 😉

Je te donne RDV en décembre pour savoir si j’ai réussi le défi. Ou pas…

Participes-tu à  ce Kal ? Où en es-tu ? Penses-tu réussir à tricoter ces 12 projets ? Dis-moi tout!

Bécots!

 

 

Goten le mignon, le nouveau cardigan de Maman Crotte

On continue dans l’actualité brûlante du tricot (oui rien que ça 🙂 ) puisque je vais te parler du petit cardigan de Marianne Munier alias Maman Crotte. Enfin je vais te parler de l’un des nombreux patrons qu’elle a sorti ces derniers temps.

Goten, Marianne Munier
cardigan Goten, taille 9 mois

Ce gilet, Goten pour la version bébé, Gohan pour la version enfant, est un mignon petit cardigan à torsades. Si tu n’es pas au courant, j’adore les torsades. J’adore, j’adore, j’adore !

Non je ne suis pas excessive. Jamais. C’est très mal me connaître. 🙂

J’ai eu la chance de rafler une des dernières places disponibles du testknit. Je l’ai tricoté en 9 mois pour l’offrir à un nouveau-né de l’entourage de mon copain. C’est la première fois que je tricotais pour un bébé et j’ai bien aimé. Ben oui, c’est quand même vachement plus rapide, ça coûte beaucoup moins cher en laine, que des avantages !

Goten, Marianne Munier
cardigan Goten

C’était également la première fois que je tricotais un patron de Marianne. Je louchais depuis quelque temps sur ses modèles de gilet adulte mais n’avais pas encore sauté le pas. La faute à un certain nombre d’encours. Non ne me demande pas, cela ne se fait pas ^^. On ne demande pas son âge à une femme, on ne demande pas son nombre d’encours à une tricoteuse ! Non mais ! 🙂

(En vrai, il y a des encours que j’ai détricoté pour les retricoter. Non je ne suis pas folle. Avoir un tricot que je ne peux pas mettre parce que trop petit, trop grand, ou autre chose, ce n’est pas possible pour moi. Et non je ne donne pas. Faut pas déconner, c’est TOUT pour moi. Je suis pas la seule, rassurez-moi ? )

 

Bref, revenons à nos moutons. J’adore cette expression 🙂 . Goten est un cardigan mixte, qui se tricote du haut vers le bas, sans couture. C’est un patron tout à fait accessible. Il démarre par un montage provisoire au crochet suivi d’augmentations en raglan. On rajoute ensuite quelques mailles pour le motif. Il faut relever les mailles pour former l’encolure et la bande de boutonnage. Premières boutonnières à mon actif : c’est très simple, il suffit de faire un jeté. Je m’en faisais toute une montagne, mais à tort ! Par contre je me suis ratée sur le positionnement de celles-ci. Je voulais au départ en mettre 5, il n’y en que 4 au final ; tout simplement parce que je suis une quiche (lorraine, ah ah) lorsqu’il s’agit de division. La mercerie où j’ai choisi mes boutons n’avait pas un grand choix, j’ai donc choisi ces boutons en forme de petit cœur, d’un bleu plus foncé que la laine. Au final, j’en suis plutôt contente.

 

J’ai utilisé une laine que je ne connaissais pas : la Mérino 150 de Lang. Elle est très douce, bien ronde. Le bleu que j’ai choisi est très lumineux. J’ai tricoté pour une petite fille, je voulais éviter les couleurs un peu stéréotypées de cet âge : le rose, le mauve, que j’apprécie peu dans les laines industrielles. Le gris me paraissait un peu terne, les parents aiment les couleurs. Et le blanc pour un bébé, j’ai eu un doute. 🙂

Je suis contente de cette laine. Cependant je ne pourrai pas juger de sa tenue dans le temps. J’ai du tricoter en 3, les côtes en 2.5 pour coller à l’échantillon. Je tricote plus lâche à plat qu’en rond. J’ai utilisé 207 grammes, soit un peu plus de 3 pelotes. J’ai une petite idée pour utiliser le reste, je t’en parlerai plus tard.  😉

Goten, Marianne Munier
cardigan Goten

Je pense que tu as compris que je te recommande fortement le patron que tu pourras utiliser aussi bien pour une fille qu’un garçon. La version enfant va jusqu’à 12 ans. Simple, joli et des finitions très soignées, Goten a tout pour plaire.

Il ne me reste qu’un détail à te mentionner, détail qui n’en est pas un, d’ailleurs. Si tu connais Marianne, tu es au courant, mais c’est toujours bien de souligner les beaux gestes. Marianne reverse la totalité du prix de vente de ses patrons à la recherche sur le cancer. C’est d’une grande générosité. Tu pourras ainsi allier le plaisir de tricoter un joli patron à un geste de solidarité. Que dire de mieux ?

As-tu déjà tricoté un patron de Marianne ? Qu’en penses-tu ? Un modèle chouchou de layette à me conseiller ?

Bécots !

10 hauts d’été à tricoter. Wish Knit List

 

L’été est là!

Non je ne me suis pas soudain transformée en Evelyne Dhéliat. Je n’envisage pas non plus de donner une orientation météo à ce petit blog quelque peu abandonné ces derniers temps mais toujours debout, toujours vivant !  😉

Mais il faut bien le reconnaître, il fait chaud et tricoter de l’alpaga relève plus de la folie furieuse que du plaisir tricotesque ! Néanmoins la tricoteuse, la vraie, celle qui a cela dans le sang, qui dort avec ses aiguilles, qui a Ravelry en favori, qui vénère les designers tels des dieux, ne PEUX PAS arrêter de tricoter. Quand bien même il ferait une chaleur à ne pas mettre un mouton dehors. 🙂

Mais je suis là pour toi ! Oui, ne te fais plus de souci, abandonne tes projets de déménagement au fond d’un igloo ou au centre commercial le plus proche (celui équipé de la clim bien sur), dégaine tes pelotes de lin et de coton, je t’emmène voir ce que tu pourrais tricoter de beau cet été !

Tegna de Caitlin Hunter

Un T-shirt à la coupe simple mais au résultat canon, j’adore les motifs de dentelle présents sur le bas. Il est facilement adaptable en pull.

An Avel de Josephine & the seeds.

Un mignon petit débardeur, quelques rayures, un discret motif de dentelle, la recette d’un joli top d’été !

Keeley Vest Top de When Flo knits .

keeley_top_for_pattern_small

 

Il a un côté marin avec ces rayures, je ne peux qu’être amour ! Il est assez décolleté, donc parfait pour les grosses chaleurs et détail qui a fini de me convaincre : ces petits pompons !!

 

 

Bernadette Lace Blouse de Lacie Lynnae .

Un gros coup de cœur. J’adore la version de la créatrice, moins celles des tricoteuses. Le choix du fil me paraît capital. Je trouve que le T-shirt est trop mou dans les versions Lace. Un fil fingering ou light fingering, dans une couleur un peu soutenue, lui irait bien mieux à mon goût.

Canyon de Mel Ski .

Un débardeur assez simple et color block au final, mais avec un je ne sais quoi du sans doute au point rivière sur la partie inférieure.

Piannissimo de Joanne Lew-Goltz.

Un top tout en délicatesse. Le choix du fil est assez crucial à mon avis car il y a des superpositions de tricot.

Folded Lace Tank de Bristol Ivy.

Un top très élégant mais pas coincé grâce à la jolie dentelle sur le côté.

Dijon Top  de Karina Harper.

Ce top est tricoté en déjaugé, ce qui lui apporte cette transparence. Avec un fil plus fin et tricoté normalement, ce top me plairait encore plus.

Cap Sleeve Lattice Top de Purl Soho.

Un grand classique avec son plastron ajouré. Il permet de jolies associations et d’utiliser ses restes de fil.

Danish Summer de Elisabeth Colding Sivertsen .

Un décolleté très flatteur (attention à l’échantillon sous peine de se retrouver les seins à l’air ^^ !). Je n’aime pas particulièrement le point de Cordoue mais celui-ci peut être remplacé par tout autre chose.

Alors, qu’en dis-tu ? Que tricotes-tu en été ?

Bécots!

Blue’n Roses, le pull Jeu de Matière second du nom

Blue ‘n Roses.  Ou le pull bleu et rose.  😉

Pull Jeu de Matières Une Poule à Petits Pas

C’est la 2e version du pull jeu de matières, issu du livre d’Aurélie Tixier, alias une Poule à Petits Pas.

La première version, nommée doudou sweater, gentiment offert à ma maman, qui me l’avait (pas du tout!) subtilement réclamé ET qui l’a laissé tout l’hiver dans le panier à linge (oublié, qu’elle disait!) est visible ici.

J’avais acheté, il y a fort longtemps, dans un pays lointain, 😉 , quelques pelotes de Drops Air coloris gris perle et bleu marine dans l’optique de tricoter plusieurs versions de ce pull Jeu de matières. Quand on aime, on ne compte pas. 🙂

J’ai fini par tricoter ce 2e pull, pas parce que j’aimais le modèle au point d’en produire une ribambelle mais bien parce qu’avec le métrage que j’avais je ne pouvais rien faire d’autre !

J’aime quand même cette version que j’ai pas mal portée cet hiver. Il est plus près du corps, l’encolure baille beaucoup moins que sur la précédente version. Il est toujours chaud bien que très léger et le mélange de ce bleu et rose, sans être criard, apporte une touche de couleur bienvenue au cœur de l’hiver.

Pull Jeu de Matières Une Poule à Petits Pas

Le fil rose est de la Kidsilk mohair de Drops, tricotée en double.

J’ai tricoté ce pull en aiguilles 5 mais le mohair, bien que doublé, reste ajouré et laisse deviner la couleur de ce qu’on porte en dessous.

En ce qui me concerne, la Kidsilk me gratouille un peu. J’avais envisagé un pull tout léger et aérien, entièrement en Kidsilk. Je peux te dire que j’ai abandonné l’idée ! Pas envie de me transformer en un urticaire géant. Elle ne bouloche pas en revanche et la couleur est lumineuse. J’ai utilisé un peu moins de 2 pelotes.

La Drops Air est très douce et peut être portée à même la peau, notamment sur les bras. J’en ai utilisé environ 5 pelotes sur les 7 que j’avais achetées.

Au final (sourire crispé) il me reste pas moins de 2 pelotes de chaque couleur. J’aurais sans doute eu assez de quantité pour faire un pull en jersey en utilisant uniquement la Drops Air.

Je ne sais pas quoi faire des 4 pelotes restantes : pas assez pour un pull, c’est sur. J’avais pensé à un bonnet mais la structure de la laine : elle est soufflée et forme comme une chainette très aérée (d’où son nom sans doute!) et ne me paraît pas vraiment adaptée pour ce genre d’ouvrage. Elle n’est de surcroit pas du tout élastique.

Peut-être un snood rayé ? Qu’en penses-tu ?

Ce pull est tout à fait accessible aux débutants, c’est du jersey uniquement. Il se tricote du bas vers le haut, on tricote en rond jusqu’aux emmanchures, les épaules sont tricotées à plat, en aller-retour. Je les ai assemblées au moyen d’un rabbattage à 3 aiguilles. Cette façon de coudre ensemble deux pièces de tricot est non seulement facile mais aussi très propre sur l’endroit comme sur l’envers. Je te recommande fortement cette technique. Le col et les manches sont relevés et tricotés en rond. Pas de couture donc !

J’ai fait bien plus de diminutions que sur la version du livre car j’aime les manches ajustées.

C’est un modèle qui se prête bien à toutes sortes de mélanges : simplement de couleur ou de texture, ou les deux à la fois. L’empiècement consomme peu de laine, parfait pour utiliser un reste.

Bref j’aime et porte ce modèle mais ai de plus en plus envie de pulls et gilets en fingering, plus légers et plus compatibles avec les vêtements du commerce, qui constituent la majeure partie de ma garde robe.

Je coudrai un jour, je coudrai !

Tricotes-tu des modèles alliant différentes qualités de laine ?

Bécots !